Bio, pas bio ?

UN EFFET DE MODE ?

L’écologie est au coeur de l’actualité, et tant mieux ! Les gens prennent conscience que le dérèglement climatique et la pollution ont des effets immédiats sur leur mode de vie, à commencer par leur nourriture. Le bio navigue sur cette tendance, c’est pourquoi on voit de plus en plus de rayons dédiés aux produits issus de l’agriculture biologique dans les supermarchés. 

Pourtant, plus qu’un effet de mode, c’est une nouvelle façon de penser la cuisine qui se développe. On préfère de plus en plus une cuisine régionale à la cuisine étrangère, et en partie à cause de l’importation polluante de certaines denrées étrangères. C’est aussi à cause des normes écologiques différentes selon les pays que le bio se développe particulièrement en Europe, car tous les pays d’Europe sont soumis aux mêmes règlementations, alors que les produits importés ne le sont pas.

LES BIENFAITS POUR LA PLANÈTE ET LA SANTÉ.

L’agriculture biologique n’utilise aucun pesticide, aucun engrais chimique et aucun antibiotique. Pour la terre cultivée, c’est un repos bien mérité, quand on sait que la fertilité des sols est en chute libre. De plus, les produits chimiques pulvérisés dans les champs ruissèlent avec la pluie jusque dans les nappes phréatiques, polluant ainsi jusqu’à l’eau que nous buvons.

Au-delà de ses bienfaits pour la planète, l’agriculture biologique présente aussi de nombreux bienfaits pour la santé. Tous les pesticides, les antibiotiques et les OGM qui sont pulvérisés dans les champs pour faire pousser les produits plus vite se retrouvent directement dans les produits que nous achetons et que nous mangeons. Mais ce n’est pas tout, les produits issus de l’agriculture biologique sont aussi de meilleure qualité nutritionnelle, et contiennent davantage de vitamines, minéraux, oméga 3, fibres, que les produits issus des OGM. 

POURQUOI LE BIO COÛTE PLUS CHER ?

Malgré tous ses bienfaits pour la planète et pour la santé, l’agriculture biologique coûte plus cher aux producteurs, et donc aux consommateurs. D’une part, il faut faire pousser les produits sans engrais, cela prend donc plus de temps. De plus, il faut pallier aux pertes de rendement causées par les maladies ou les insectes, qui ne sont plus traités par des antibiotiques ou des pesticides. 

En fin de compte, le producteur de produits bio est obligé de facturer ses produits plus cher que son voisin qui utilise des ingrédients chimiques pour faire pousser plus vite ses produits, et qui les traite avec des pesticides et des antibiotiques. Voilà pourquoi un produit bio coûte plus cher au consommateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :